L'amour véritable des autres

Mis à jour : sept. 25



Suite à la vidéo précédente sur l'amour véritable de soi, je partage avec vous ici ce que serait l'amour véritable des autres, selon Lise Bourbeau, qui me semble extrêmement juste.


· « Leur donner le droit d’être ce qu’ils sont à chaque instant, surtout s’ils ne sont pas ce que je veux qu’ils soient (ex : l’autre est paresseux ou négatif).

· Accepter la différence des autres sans les juger.

· Donner des conseils aux autres ou les guider sans rien attendre en retour.

· Leur donner le droit d’être humains (ex : avoir des peurs, des faiblesses, des limites).

· Leur permettre de décider eux-mêmes, surtout si je juge qu’une décision est inacceptable.

· Me rappeler que chaque personne a besoin de vivre des expériences différentes, selon son plan de vie.

· Les laisser vivre leurs expériences et [les laisser] en assumer les conséquences.

· Faire des demandes sans attentes (ex : me savoir aimé même si l’autre me dit non).

· Me souvenir qu’une attente est légitime seulement lorsqu’il y a eu une entente claire [sur ce qui était attendu] entre deux personnes.

· Observer les autres plutôt que de les juger ou les critiquer.

· Me souvenir que je ne peux pas rendre quelqu’un d’autre heureux : ce dernier est seul responsable de son bonheur. »

Lise Bourbeau ajoute « être égoïste, c’est vouloir que l’autre s’occupe de nos besoins avant les siens ; c’est prendre pour soi au détriment de l’autre ; c’est croire que les autres sont responsables de notre bonheur. C’est donc le contraire de l’amour véritable. »


Ce qui précède est extrait de Lise Bourbeau, La puissance de l’acceptation – Se réconcilier avec l’autre, se pardonner soi-même, éditions Pocket, 2007, p. 34-35


Pour aller plus loin, je vous invite à travailler sur la feuille de travail suivante, que j'ai préparée pour vous :

Feuille de travail sur l'amour véritable
.
Download • 1.23MB

Pour aller encore plus loin, je vous propose de me contacter : nous prendrons 30-45 minutes ensemble {c'est gratuit} pour réfléchir à comment nous pourrons travailler ensemble au mieux.

J'ai hâte de vous rencontrer !