Vivre son futur maintenant



Nous avons tous vécu dans le passé, et beaucoup d'entre nous le vivent aujourd'hui, des évènements douloureux, des échecs, des pertes, des expériences difficiles, des traumatismes. Nous avons probablement tous expérimenté toutes sortes d'émotions très désagréables, et nous sommes nombreux actuellement dans des situations émotionnelles difficiles, qui semblent parfois intenables. Si nous nous en tenons à ce passé et/ou ce présent, le découragement, voire le désespoir, les regrets, les reproches, la culpabilité, peuvent nous envahir. Nous pouvons nous sentir prisonniers, ligotés par ces évènements et ces émotions. Privés de liberté, à terre, au fond du trou, perdus pour toujours. C'est normal, nous sommes normaux, nous sommes humain·es. La bonne nouvelle est que nous avons toujours une part de liberté sur l'instant d'après. Même au plus bas de notre vie, nous avons la liberté de choisir ce sur quoi nous focaliserons notre attention pour le futur, lequel commence maintenant. Cela ne fait pas disparaître le difficile, le douloureux, l'inconfort, l'indésiré. Mais cela permet d'avoir une expérience de vie différente. Cela nous permet de vivre de façon moins passive : ce n'est plus le passé ou le difficile du moment qui détermine notre vie. Nous reprenons les rênes de notre vie, nous en redevenons pilotes. C'est nous qui décidons de ce qui nous occupe l'esprit de façon prioritaire, prépondérante, et chacune de nos décisions est déterminante de la suite de notre vie. Ainsi, au milieu des souffrances d'un divorce qu'elle ne souhaitait pas, A. a choisi de se focaliser sur tout ce que sa nouvelle vie sans son futur ex-conjoint allait lui permettre de faire avec facilité et liberté. Cela lui a permis de vivre des moments de sérénité intenses, de vraies bouffées d'espoir et d'optimisme, même lorsque ce qu'elle vivait comme une guerre dévastatrice battait son plein. A. a pu prendre de la distance avec ses propres pensées qui l'entraînaient vers le fond, à les relativiser, dans les moments les plus difficiles, lorsque c'était vital pour elle. Petit à petit elle s'est sentie devenir forte, plus autonome, pleine de ressources. Aujourd'hui, elle est pétillante et même si sa vie demeure 50/50 comme chacune de nos vies, elle sait aller de l'avant. Ce qu'A. a fait, c'est ce que j'appelle "vivre son futur maintenant". Cela consiste à convoquer maintenant en soi les pensées et les émotions que nous aimerions vivre à l'avenir sans attendre demain. Nous avons l'habitude de le faire, de vivre notre futur maintenant, mais nous n'en avons pas toujours conscience. Nous le faisons lorsque nous planifions des vacances, par exemple : nous nous imaginons dans tel endroit, nous pensons que cela sera comme ceci et comme cela, cela nous fait ressentir déjà toutes sortes d'émotions (excitation, détente, espoir, joie, etc., si nous avons envie de ces vacances-là ou inversement appréhension, inquiétude, colère, ressentiment etc. si le projet ne nous convient pas). Nous sommes aussi très habitués à vivre et revivre notre passé. Ce que je vous propose d'expérimenter est de vivre votre futur VOUS dès maintenant, délibérément et en conscience. Voici un exercice que je propose à mes clientes :* Exercice 1 Que pense votre moi du futur ?  Ne pourriez-vous pas le penser dès maintenant ?  Pourquoi non ? Pourquoi oui ? Que ressent votre moi du futur ? Prenez conscience de ce que ces émotions anticipées provoquent concrètement maintenant dans votre corps. Comment pourriez-vous provoquer ces émotions en vous dès maintenant ? Quelles sont les actions de votre moi du futur ?  Est-ce possible de les réaliser maintenant ? Qu'est-ce qui vous retient, au fond ? Ce qui précède n'est pas simple : notre cerveau et notre ego n'aiment pas être détournés de ce qui les inquiète et les déstabilise. Mais c'est une des portes qui vous ouvre la voie de la liberté de construire la vie qui vous ressemble. Voici également un autre exercice que je propose à mes clientes : Exercice 2 S'écrire une lettre de la part de son/sa futur·e soi Ecrivez-vous à vous-même une lettre de la part de votre futur·e vous :  Imaginez ce futur ou cette future Vous, qui serait exactement où vous aimeriez être, et laissez-la vous donner son point de vue : que vous dirait-elle d'arrêter de faire ? que vous dirait-elle de commencer à faire ? aimerait-elle vous donner un conseil et si oui lequel ? Puis écoutez cette voix du futur et faites-la vôtre maintenant. Si c'est difficile, que vous avez envie d'être accompagné·e, contactez-moi pour que je vous aide à construire la vie qui vous ressemble. Je suis là pour vous, avec toute la confiance que j'ai en vous et en votre capacité à créer pour vous la vie que VOUS voulez. Je vous embrasse, Florence